Difficile exercice que de parler de Soi… pour commencer je m’appelle Fabienne, j’ai passé la cinquantaine depuis deux ans, je me suis mariée en 2018 avec mon compagnon avec lequel j’ai un enfant de 17 ans, j’ai également un garçon et une fille (blogueuse elle aussi) : tous trois sont des formidables êtres !

Je me sens (éco) citoyenne de la terre mais j’ai grandi dans un petit village du Périgord entre Bergerac et Monbazillac, puis je suis partie vivre en Allemagne dans la magnifique ville de Freiburg im Breisgau (ou Fribourg) en forêt noire, à Orléans et enfin à Toulouse où je vis depuis 25 ans.

Je suis la dernière d’une fratrie de 3 enfants, j’ai un frère et une sœur. Maman est née en France mais ses parents, originaires de la région de Girona (ou Gérone) ont connu la Retirada, je pense que cette histoire familiale est importante dans mes racines. Papa est parti trop vite, il avait 52 ans, c’était un drôle de Zèbre… il me manque beaucoup.

Quand j’étais petite j’étais un Jedi… tellement nerveuse que ma maman m’a longtemps appelée « caféine ». J’ai une passion pour les chats, les escargots et l’Opéra, d’ailleurs je voulais être Castafiore mais mon rêve s’est stoppé net le jour ou une voisine m’a jeté un seau d’eau dessus alors que je chantais à tue-tête dans le jardin.

J’aimais aussi la haute couture et les créateurs, je voulais être styliste ou brodeuse pour la Maison Lesage, j’étais fan des maisons de couture classiques comme Chanel, Yves Saint Laurent mais aussi des plus modernes à l’époque comme Vivienne Westwood, Thierry Mugler, Claude Montana, Jean Paul Gaultier, Azzedine Alaïa, etc.

La musique m’a toujours accompagnée, d’ailleurs j’ai une espèce de maladie quand j’entends un mot je pense instantanément à une chanson c’est un peu spécial et parfois je me demande si d’autres personnes ont le même « syndrome ». Il est impossible de citer tous les artistes que j’aime : Serge Gainsbourg, Dyonisos, Fleetwood Mac, Philippe Katerine, NTM, DaftPunk, Air, The Cure, Tears For Fears, Erykah Badu, Sergent Garcia, Chambao, Systema Solar, David Bowie, Georges Michael, Ojos de Brujo, Macaco, Hoverphonic, Morcheeba, Massive Attack, Fleetwood Mac… et tant d’autres !

J’ai toujours détesté l’école : le premier jour de maternelle j’ai fugué chez ma voisine pour ne pas y aller et puis j’ai trainé des pieds et tenu jusqu’en seconde ou n’en pouvant plus j’ai fini par sécher pendant plusieurs semaines… l’école c’était comme une prison je me demandais ce que je foutais là, j’avais très peu d’ami(e)s, à part Baudelaire, les dissertations, les langues et le dessin le reste c’était l’enfer… Encore aujourd’hui ma scolarité me fait penser au clip Another Brick In The Wall de Pink Floyd !

Alors à 15 ans 1/2 j’ai quitté le lycée et commencé un apprentissage de coiffure puis j’ai travaillé au bureau des plans dans une caserne, connu des années de galère et fait du ménage dans de belles demeures bourgeoises, vendeuse puis responsable dans la grande distribution puis dans des boutiques de luxe, assistante costumière sur le tournage d’un film, consultante à mon compte pour les TPE et dernièrement fondatrice et chargé de communication et développement d’une association. Suite à la dissolution de celle-ci je suis demandeur d’emploi et en réflexion pour une nouvelle orientation.

Sur le plan santé j’ai fait deux burnout et j’ai eu des soucis avec la thyroïde enfin plutôt avec les neurotransmetteurs puisque j’ai su cette année que je prenais un traitement à base de levothyroxine (Lévothyrox puis L.Thyroxine) pour rien pendant plusieurs années ! Je pense en parler dans un article bientôt pour partager mon expérience avec les nombreuses personnes qui souffrent de problèmes de la thyroïde.

D’ailleurs c’est suite à des longs moments ou je suis restée « terrée » chez moi faute d’énergie que j’ai commencé à me pencher, entre autres, car beaucoup de sujets m’intéressent et me questionnent, sur le Minimalisme, la Slow Life et le Feng Shui.

D’abord lors de grandes discutions avec ma fille, passionnée du Japon, puis en lisant divers ouvrages :  instinctivement j’avais amorcé ce changement désireuse d’alléger ce que l’on appelle la charge mentale (au passage si le terme de pensée divergente vous parle je vous invite à visiter mon autre blog 😉 )

Voici pourquoi j’ai crée ce blog Minimalisme-Toulouse pour échanger avec vous mes expériences, car pour conclure, je dirais que ma principale passion avant tout dans la vie c’est l’HUMAIN ! 

Merci de m’avoir lue, au plaisir de partager avec vous et de vous lire, n’hésitez-pas à vous abonner à mon blog pour suivre mes publications qui seront minimalistes par respect pour vos boites mails !

👉 EN SAVOIR PLUS SUR MOI


– Toutes les photos sont des photos personnelles reproduction interdite –